CAFI

Qui sommes-nous

L’Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale (CAFI) est un partenariat collaboratif qui rassemble :

Les engagements des partenaires sont formalisés au travers de la Déclaration de CAFI.

Le soutien de CAFI passe par le Fonds CAFI, un fonds fiduciaire géré par le Bureau des Fonds Fiduciaires Multi-Partenaires des Nations Unies.

 

Que faisons-nous

CAFI est une initiative unique qui soutient des investissements nationaux stratégiques et holistiques sur la REDD + et le développement sobre en émissions, tout en se concentrant sur les pays d’Afrique centrale à haut couvert forestier. Son objectif est de reconnaître et préserver la valeur des forêts dans la région afin d’atténuer les changements climatiques, réduire la pauvreté et contribuer au développement durable. 

Le soutien de CAFI se porte sur :

  • le développement et la mise en œuvre de Cadres Nationaux d'Investissement (CNI) validés au plus haut niveau par des institutions nationales dont le mandat est cross-sectoriel
  • des financements basés sur l'atteinte de jalons programmatiques et politiques définis dans des lettres d'intention
  • la coordination des bailleurs et l'alignement de l'assistance sur les CNI des pays partenaires
  • la participation inclusive de toutes les parties prenantes

 

Comment travaillons-nous

Le dialogue au niveau des pays se déroule en plusieurs phases :

  1. Le pays partenaire développe et présente un cadre national d'investissement qui aborde tous les moteurs de la déforestation et la dégradation forestière
  2. Après une revue du cadre national d'investissement, le Conseil d'administration (CA) de CAFI accepte de soutenir certaines réformes politiques et programmes à grande échelle 
  3. Le CA et le pays partenaire, représenté par une institution gouvernementale à mandat de coordination inter-ministérielle, s'accordent, par le biais d'une Lettre d'intention, sur des objectifs de réforme politique et des résultats programmatiques et sur la contribution financière de CAFI si les jalons correspondants sont atteints
  4. Le pays partenaire développe et met en œuvre des programmes pour atteindre les jalons de la Lettre d'intention, avec le soutien des organismes de mise en œuvre.

Pour soutenir ce processus, la gestion est effectuée à trois niveaux: 

  • Le Conseil d’administration, assisté par un Secrétariat léger, est responsable de la coordination avec les pays partenaires de CAFI et des décisions sur l'allocation des ressources du Fonds CAFI.
  • Le Bureau des Fonds Fiduciaires Multi-Partenaires des Nations Unies est responsable de l’administration du Fonds CAFI.
  • les Agences des Nations Unies (telles que le PNUD et la FAO), la Banque mondiale et les agences de coopération bilatérales (telles que l'Agence Française de Développement) agissent comme des organismes de mise en œuvre pour accéder aux fonds du Fonds Fiduciaire et soutenir les pays partenaires.